anniversary anniversary

Lexique Textile et Mode

Le choix de tissus et de fils haut de gamme est l’un des secrets de raffinement cher à Peter Hahn. Nous accordons une prédilection toute particulière aux matières naturelles agréables à porter comme le cachemire, le coton et la soie… Découvrez ici de A à Z tout ce qu’il faut savoir sur les particularités textiles et les expressions spécifiques à l’univers de la mode.

  • Label coton

    Protégé au niveau international, le label indique sans équivoque les textiles réalisés en pur coton. Grâce à cette indication, on peut présumer d'une bonne qualité. Ce label ne peut être utilisé pour les mélanges de fibres à base de coton.

  • Label des fibres chimiques

    Label dédié aux fibres chimiques, créé par l'association allemande des fibres chimiques IVC. Après un contrôle spécifique, la fibre est dotée du label qui certifie la qualité.

  • Label laine mélangée

    Label de qualité attribué aux mélanges de laine avec d'autres fibres textiles : la part minimum de laine vierge doit être de 60 %. L'indication précise du pourcentage de la fibre principale et de toutes les adjonctions est prescrite par la loi sur le marquage des textiles (TKG).

  • Labels qualité

    Pictogrammes qui attestent de l’origine et de l’authenticité de la matière. Exemples de labels qualité : label pour le coton et le lin, label pour la laine, logos pour la soie ou certaines fibres chimiques.

  • Laine

    Comme d’autres poils fins d’animaux, la laine est principalement composée de protéines (kératine). Outre la structure spécifique de la fibre, ces protéines déterminent aussi les caractéristiques d’utilisation de la laine. La notion de qualité est définie en fonction de la finesse, de l’ondulation naturelle et de la longueur des fibres. Les principaux atouts de la laine sont sa forte capacité à retenir la chaleur, son élasticité et sa tenue. De plus, elle se froisse peu, absorbe bien l’humidité malgré son touché sec, est agréable à fleur de peau et résiste bien aux taches. Inconvénient : la laine se feutre (voir traitement anti-feutrage). Les principaux pays producteurs sont : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Inde, le Pakistan... WOOLMARK COMPANY : organisation mondiale de communication pour la laine vierge, fondée sous le nom d’IWS en 1937. Une collaboration d’égal à égal entre filatures, tisserands, industrie et commerce ; qui a pour objectif d’assurer la qualité de la laine vierge et de promouvoir ses ventes.

  • Laine d’agneau (Lambswool)

    C’est la laine issue de la toison de l’agneau, c'est-à-dire d’un jeune mouton tondu pour la première fois (première tonte). Les poils à pointe fine sont particulièrement doux et finement bouclés.

  • Laine de Tasmanie

    Fine laine de mérinos, en provenance exclusive de Tasmanie. Le mouton mérinos vit en Tasmanie, pays aux conditions environnementales idéales et au climat tempéré. Air pur, eaux limpides, pâturages verdoyants à perte de vue, météo clémente... Dans ces conditions, la fibre de laine offre des mèches plus hautes car elle croît plus régulièrement. Cette qualité est aussi particulièrement pure car il n’y a pratiquement pas de pollution en Tasmanie.

  • Laine foulée

    Qualité à poil court au touché délicat. La plupart du temps, elle est composée d’un fil peigné en chaîne et d’un fil cardé en trame. Les méthodes de fabrication courantes passent par le grattage de la face endroit puis son foulage. Très appréciée pour la confection de tailleurs et costumes élégants.

  • Laine vierge (pure)

    Fibre naturelle de qualité issue de la tonte des moutons. Pays de provenance : l’Australie, la Nouvelle Zélande, les USA, etc.

  • Lama (poils de)

    Le lama vit sur les hauts plateaux des Andes en Amérique du Sud, sous des conditions climatiques extrêmes. Ce camélidé descendant des guanacos et vigognes vit à l’état sauvage mais les femelles sont aussi élevées pour leur laine. Un lama ne peut être tondu qu’une fois tous les deux ans, ce qui rend son poil soyeux si précieux et rare. Les poils de lama existent dans les tons naturels les plus divers allant du blanc au noir et du marron foncé au auburn. De la même façon que les animaux sont protégés des températures extrêmes par leur laine, les humains profitent aussi des prouesses thermorégulatrices du poil de lama : chaleur naturelle équilibrée, confort et bien-être. En plus, cette qualité très résistante repousse la poussière et l’humidité.

  • Lamé

    Tissu caractérisé par la présence de fils métallisés dans la trame, ce qui donne de beaux effets chatoyants en surface. La chaîne du tissu est composée de soie ou de coton.

  • Laminat

    Film ultra fin appliqué sur le tissu extérieur, la doublure ou la triplure. Le support devient alors imperméable à la pluie et au vent, tout en restant thermoactif.

  • Lancé (point)

    L’utilisation d’un fil supplémentaire lors du tissage permet de créer des motifs, similaires à des bordures

  • Lessivage

    Fixage du coton « au mouillé » sous pression et ajout de soude caustique afin d'enlever les substances associées telles que les cires, la pectine et la colle

  • Liberty

    Tissu de coton en armure toile, imprimé de diverses petites fleurs. Le choix de ce tissu permet de créer des vêtements au caractère romantique.

  • Ligne ballon

    La silhouette est caractérisée par des contours arrondis et des volumes. Le blouson et l’anorak sont typiques de la ligne ballon. Les épaules sont tombantes ou raglan, les volumes sont modulables par des cordons sous tunnel réglables, à la taille et à la base.

  • Ligne corolle (ou tulipe)

    contours arrondis et adoucis caractérisent cette ligne aux épaules tenantes. Un jeu de cordon réglable à la taille et/ou à la base permet de donner au vêtement sa forme spécifique.

  • Ligne Empire

    Style influencé par la mode d’époque Napoléon Ier. Il se caractérise par une taille haute marquée par une couture horizontale sous la poitrine qui souligne le buste. Selon la coupe, la partie inférieure jusqu’à la base est soit évasée, soit ajustée.

  • Ligne ondulée (maille)

    Un effet fantaisie où l’on tricote d’abord un rang endroit/endroit puis plusieurs rangs à fonture simple ; lesquels ressortent donc en relief.

  • Lin

    Matière première textile, extraite de la culture de la plante de lin. Les fibres de lin contiennent à 70% de cellulose et 30% de colle. Ces deux composants donnent à la fibre sa rigidité, sa résistance, sa brillance et sa capacité d’absorption. Le lin, tout comme le coton, est travaillé seul ou mélangé à d’autres fibres chimiques ou naturelles. Le touché lin est plus ferme et frais que celui du coton ; sa capacité d’absorption est meilleure et plus rapide. Le lin est la matière estivale idéale, car la structure des fibres absorbe la chaleur, laissant la peau au frais. Le froissement authentique s’explique également par la nature de la fibre, dépourvue de toute élasticité.

  • Liquette

    Ligne plus longue, créée sur la base d’une chemise. Les fentes latérales sont arrondies, ce qui permet de la porter avec élégance au-dessus du pantalon

  • Loafer

    Chaussure sans lacet ni autre système de fermeture, conçue à l’origine pour les étudiants des colleges américains. La tige qui continue sous le pied est fermée par un empiècement sur le plateau. Semelle d’usure équipée d’un talon bien stable.

  • Loden

    Tissu en fils cardés, très résistant. On distingue le loden brossé (matière brute) du drap loden (matière légère au tombé doux et fluide). Cette qualité est travaillée en plusieurs étapes sous rouleaux compresseurs, ce qui la rend particulièrement résistante aux intempéries. Le loden est une matière authentique souvent utilisée pour les styles cottage - surtout pour les manteaux, les vestes bavaroises, les tailleurs-pantalons et les chapeaux.

  • Longs poils (tissu à)

    Qualité volumineuse à base de fil cardé caractérisé par ses longs poils. Très apprécié pour la confection de vestes ou de manteaux.

  • Loop

    Tissu en armure de toile, au tissage non serré. La surface est caractérisée par de grandes boucles qui se créent suite à l’utilisation de fils retors (loop) pour la trame.

  • Losanges (motif)

    Le losange est un quadrilatère posé sur la pointe. Certains motifs de losanges sont célèbres : Argyle, Burlington.

  • Lumberjack

    Modèle de veste sport, longueur à la taille. Contrairement au blouson, la ligne n’est pas resserrée à la base.

  • Lurex

    Fil à effet, brillant et métallisé. Le lurex est souvent utilisé pour les modèles de soirée, les blazers, tailleurs et chemisiers mode. Selon les indications, le lurex est lavable machine ou nécessite un nettoyage à sec.

  • Lustrine

    Tissu de fil peigné en armure de toile. Son aspect brillant et son caractère presque infroissable résulte de l’utilisation de fils mohair ou alpaga.

  • Lycra

    Marque commerciale de l’entreprise DuPont. Fibre à haute élasticité, toujours filée avec d’autres matières (fibres naturelles ou chimiques). Le tissu (en coton p.ex.) retrouve sa forme initiale après étirement et se froisse donc moins. Le vêtement offre plus de liberté de mouvements et plus de confort.

  • Lyocell

    Nouveau produit développé dans le domaine des fibres cellulosiques. Pour obtenir la fibre, la cellulose est concassée et dissoute, puis filée. Le solvant utilisé est presuqe entièrement recyclable. Tencel, la première fibre Lyocell, a été lancée sur la marché par la société britannique Courtaulds.

Remonter
 
Vous avez ajouté cet article au panier
text